Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin
Stéphane Bourhis est conseiller municipal UMP à Hoenheim

Stéphane Bourhis est conseiller municipal UMP à Hoenheim

« Créer un gâteau à travers lequel il serait possible de voir trois fois le soleil. », ce défi qui fait légende aujourd’hui pour « raconter » l’histoire du Bretzel, on pourrait l’adapter aujourd’hui à l’idée même de la collectivité territoriale unique.

Il s’agit en effet d’un défi institutionnel rare, de l’opportunité de permettre à l’Alsace de rayonner dans le concert des régions d’Europe et face à Paris.

Songeons que lorsque certaines réunions transfrontalières se déroulent. Il y’a un représentant d’un Land voisin pour représenter l’Allemagne, et un représentant de l’État, un de la Région, un de chacun des départements pour représenter la France… A-t-on besoin de faire un dessin pour en appeler à une simplification ?

Défendre les libertés alsaciennes

Revenons à notre bretzel ! Et si cette fusion, osons un peu d’humour, était comparable à lui !

Réunir trois institutions pour permettre à l’Alsace de disposer d’une unité incarnée et d’une voix forte. Voilà le défi proposé aujourd’hui à l’Alsace !

Il s’agit d’un rendez-vous unique avec l’Histoire, nous dit Philippe Richert. Il s’agit surtout d’un rendez-vous avec nous-mêmes. Si nous voulons être légitimes demain, dans la défense du bilinguisme, de l’environnement, des libertés alsaciennes ( du droit local au régime d’assurance maladie ), du développement économique, touristique, social de notre région, nous devons apprendre à faire taire certains « esprits courts » aveuglés par leurs égos et d’autres par de petits calculs politiciens.

L’Alsace, une pour tous, tous pour une !

L’Alsace peut montrer l’exemple et montrer que la France peut-être plus forte grâce à ses régions. L’enjeu est de taille.

Naturellement, tout projet est perfectible. Naturellement tout changement a un coût avant d’avoir ses bénéfices.  Mais n’est-il pas temps d’essayer d’optimiser les structures publiques pour les rendre plus proches et plus efficaces ?

Faut-il se priver du changement lorsqu’il va vers le bon sens ?

Naturellement non ! L’avenir de l’Alsace passe par un « oui » franc et massif au renouveau institutionnel. La réponse à apporter aussi. Dépassons les clivages :L’Alsace, une pour tous, tous pour une !

Stéphane BOURHIS

Stéphane Bourhis est conseiller municipal Ump à Hoenheim et ancien conseiller régional d’Alsace – www.hoenheim.com

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :