Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Le canton de Brumath est l’un des 3 cantons de notre circonscription. Sa superficie est de 19 846 ha,  il compte 45 000 habitants et est constitué de 21 communes réparties en 4 ensembles : la Communauté de Communes de la Région de Brumath, la Communauté de Communes de la Basse-Zorn, la Communauté de Communes de Gambsheim-Kilstett, et trois Communes faisant partie de la CUS .

brumath
Le canton de Brumath est l’un des trois plus peuplés du Bas-Rhin. Mixte par essence, il est composé de communes suburbaines au sud et rurales dans sa partie nord, au delà de la Zorn.

etienne_wolf_siteLa Ville de BRUMATH compte 8 930 habitants et est administrée depuis 2001 par le Maire Etienne blason_de_brumathWOLF, qui a succédé à Bernard SCHREINER, maire de la ville de 1977 à 2001.

Découvrez le site officiel de la Ville et de la Communauté de Communes de Brumath : http://www.brumath.fr/

Etienne WOLF et son équipe de la liste d’Entente Communale 2008 « BRUMATH pour Tous » ont sollicité à nouveau les suffrages des Brumathoises et des Brumathois aux élections municipales de mars 2008, et ils ont remporté une brillante victoire dès le 1er tour de scrutin avec 70,67 % des voix et 25 sièges au conseil municipal.
Découvrez leur site de campagne : http://www.brumath-pour-tous.fr

schreiner-bernard-c

C’est notre ancien député Bernard SCHREINER qui a été le Conseiller Général du canton de Brumath entre 1988 et 2008. Elu pour la première fois le 12 juin 1988 avec 64,7 % des voix, il est brillamment réélu en 1994 et 2001.
Etienne WOLF a été candidat aux élections cantonales des 9 et 16 mars 2008, pour tenter de succéder à Bernard SCHREINER comme conseiller général du canton de BRUMATH et a été élu Conseiller Général dès le 1er tour avec 58,38 % des voix. Sa suppléante est Denise KLEINPETER, 1ere adjointe au Maire de Weyersheim.

Découvrez le site de campagne d’Etienne WOLF pour les cantonales :
http://www.etienne-wolf.fr

Le responsable cantonal de l’UMP est M. Claude SCHMITT.

1 Commentaires pour cet article

  • BOURDAIRE alain

    Bonjour M. le Député,

    Cette année ma note fiscale se chiffre à 4100 euros taxes locales et impôts sur le revenu confondus.Ma pension de retraite est de 2400 euros/mois pour mon épouse et moi.
    Je ne pense avoir volé ma pension de retraite après avoir
    travaillé en 3×8 durant toute ma vie professionnelle dans l’usine chimique Lanxess de La Wantzenau. On me rackette presque deux mois de pension sans compter que les décisions
    négatives et néfastes de l’actuel pouvoir sur les pensions.
    Je ne comprend pas ces frappes fiscales qui nous touchent de plus en plus pour le bonheur d’une maffia étatique qui refuse de se réformer.La droite semble un peu absente et on se demande sur qui compter????
    Question: Jusqu’où iront les augmentations de nos impôts locaux car pour le moment la coupe est pleine?!
    Merci M. le député de prendre en compte l’avis d’un citoyen qui en marre d’être racketté!
    Sincères salutations
    alain BOURDAIRE

Répondre

*