Aider les Strasbourgeois, victimes des casseurs anti-OTAN

J’ai posé une question d’actualité ce mardi à Michèle ALLIOT-MARIE, Ministre de l’Intérieur suite aux dégradations provoquées par des casseurs extrêmement violents qui, en marge du sommet de l’OTAN, ont saccagé le quartier du Port-du-Rhin et dégradé une partie du Neuhof à Strasbourg.

Dans mon intervention, j’ai souligné la lâcheté de ces casseurs, munis de cagoules, qui ont détruit des bâtiments publics et privés, une pharmacie, un hôtel, dégradé une chapelle, une église.

J’ai demandé à la Ministre que l’Etat intervienne pour réparer les dégâts causés et redonner ainsi espoir à ces habitants de Strasbourg, dont certains ont tout perdu.

A ce sujet, la polémique engagée par la Ville de Strasbourg sur le maintien de l’ordre public contraste avec l’unanimité affichée au préalable.

Je pense avant tout au traumatisme subi par les Strasbourgeois. L’Etat s’est engagé à participer activement aux réparations et à l’indemnisation des victimes. Je m’en félicite et je veillerai à ce que la parole donnée soit tenue.

Jean Philippe MAURER
Député de la seconde Circonscription du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.