Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

ump bas rhin cigogne

Madame, Monsieur, Cher(e)s Ami(e)s,

Quelques jours après les élections européennes, nous tenions à vous remercier pour votre contribution à cette nouvelle campagne électorale. Notre liste du Grand Est, menée par Nadine MORANO, a obtenu le meilleur score de France pour l’UMP avec 22,80% des voix, et a obtenu 3 élus : Nadine MORANO, Arnaud DANJEAN, et Anne SANDER. Au delà du résultat, nous pouvons collectivement nous réjouir d’avoir atteint ce qui constituait notre objectif prioritaire : permettre à notre candidate alsacienne, Anne SANDER, de nous représenter au Parlement européen et veiller ce faisant à ce que la voix de l’Alsace y soit toujours fièrement portée. Nous savons que nous pourrons compter sur elle pour poursuivre l’oeuvre entreprise par Joseph DAUL, qu’elle a fidèlement secondé durant quinze ans.

 

Nous sommes interpellés, en revanche, par le message envoyé par nos concitoyens lors de ces élections marquées par une forte abstention, et par une vague populiste et anti-européenne symbolisée par la montée spectaculaire du FN qui s’adjuge la première place devant l’UMP, et loin devant le Parti Socialiste de François Hollande et Manuel Valls, qui subit la plus cinglante défaite de son histoire, signe de la défiance des français contre la politique de gribouille du gouvernement. Alors que notre région a tant souffert par le passé des excès de certains courants de pensée, nul ne saurait se réjouir de voir les extrêmes prendre le pas sur les autres mouvements.

 

Les Français attendent avant tout des réponses à leurs vraies préoccupations : la hausse continue du chômage, la pression fiscale, le pouvoir d’achat, le retour de la délinquance, l’absence de sanction pénale adaptée, des clivages sociétaux exacerbés, etc.

 

Nous voulons croire que ce qui détournera, demain, les électeurs des extrêmes réside essentiellement dans notre capacité à proposer ou non des solutions à chacun de ces éléments et à réduire les difficultés que nous sommes de plus en plus nombreux à rencontrer.

 

Malheureusement, notre Mouvement a connu à nouveau ces derniers jours une tempête interne spectaculaire et inadmissible. Face aux soupçons et accusations, le Président de l’UMP Jean-François COPE a annoncé sa démission, effective au 15 juin prochain, et suivie par celle de l’ensemble de la direction nationale de notre Mouvement.

 

Une direction collégiale provisoire a été mise en place, autour des trois anciens 1ers Ministres Alain JUPPE, Jean-Pierre RAFFARIN et François FILLON. Nous saluons l’arrivée de ces trois hommes d’Etat aux commandes de l’UMP, à charge pour eux d’apaiser le Mouvement, et de faire toute la lumière sur les affaires notamment financières qui entachent l’UMP et sa crédibilité. Si des manquements sont avérés au sein de l’UMP, dans sa gestion ou ailleurs, qu’ils soient relevés et que des mesures adaptées soient prises. Mais il appartient à l’ensemble de nos leaders de veiller à ce que rien de tout cela ne puisse nous détourner un seul instant de l’essentiel.

 

Afin de redonner la parole aux militants, la direction provisoire du Mouvement sera chargée d’assurer la transition et de préparer le Congrès de l’UMP, qui aura lieu le dimanche 12 octobre 2014, pour permettre aux adhérents d’élire le prochain président de l’UMP et de choisir la ligne politique. Ce vote viendra se rajouter aux élections internes qui étaient déjà prévues à l’automne pour renouveler les instances locales.

 

Pour l’heure, nous ne pouvons que comprendre et partager la consternation de nos militants, sympathisants et électeurs devant cette nouvelle épreuve, qui donne une image exécrable du monde politique. La démission collective de l’ancienne direction permettra peut-être de créer un électrochoc salutaire pour l’UMP, pour crever l’abcès, donner de l’air à notre Mouvement et lui permettre de se reconstruire, alors que les Français ont besoin plus que jamais d’un grand mouvement de droite et du centre pour incarner aujourd’hui l’opposition et demain l’alternance.

 

Nous avons traversé de nombreuses épreuves au cours des deux dernières années, avec les défaites aux présidentielles et législatives, puis la guerre civile interne lors de l’élection de notre Président, ensuite l’annulation des comptes de campagne de Nicolas SARKOZY, et enfin la déflagration des derniers jours. Nul ne sait jusqu’où vont aller les conséquences et les dégâts occasionnés et révélés par cette nouvelle crise. Mais notre Mouvement est toujours en ordre de marche, même s’il sera amené à évoluer, à se remettre en question, à changer de Président, de direction et d’organisation…

 

Plus que jamais il nous appartient, à nous militants, de rester unis et solidaires, à se serrer les coudes face aux difficultés. Nous vous appellons aussi à rester sereins et mesurés, que ce soit sur les réseaux sociaux, ou au contact de nos concitoyens. Nous ne devons pas rajouter des problèmes et des divisions à cette tourmente, mais au contraire rester unis et mobilisés.

 

Nous voulons croire que notre Mouvement saura surmonter ces difficultés, comme il l’a toujours fait, car il dispose d’une force inébranlable, celle de ses militants qui ont maintes fois démontré leur capacité de mobilisation et leur savoir faire, et celle de ses élus locaux, encore plus nombreux depuis la vague bleue des dernières municipales, et qui apportent au quotidien des réponses aux attentes et difficultés de nos concitoyens.

 

Le Bureau politique de notre Fédération du Bas-Rhin se réunira dans les jours à venir pour faire le point de la situation. Dans les prochaines semaines, les adhérents seront amenés à se rencontrer pour évoquer ensemble la suite des évènements. L’UMP ne doit pas, dans les jours et semaines à venir, se replier sur ses propres problèmes, mais prendre la mesure des résultats des européennes et ne pas rester sourde au message des français !

 

Vous pouvez compter sur notre disponibilité et notre détermination.

 

Bien cordialement,

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin, Président de l’UMP 67

Bernadette THIEBAUT, Secrétaire Départementale

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :