Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

ump bas rhin cigogne

Depuis plusieurs semaines, et alors que les  élections municipales se profilent, c’est avec stupéfaction que nous voyons notre famille politique faire l’objet de façon incessante d’attaques violentes, inadmissibles et malsaines. Les faits sont graves :

Une première salve est venue frapper Jean-François Copé, attaque reprise et relayée immédiatement par tous les ténors de la gauche avec jubilation, alors qu’aucun fait n’est établi.

Ne nous trompons pas, en distillant le doute et chargeant les dirigeants de l’UMP, c’est notre famille politique tout entière qu’on essaye de démoraliser et démotiver, curieusement juste avant les élections municipales.

Les médias ont ensuite  révélé le contenu de bandes enregistrées en 2011 par Patrick Buisson, le respect de la vie privée de Nicolas SARKOZY a été bafoué, et ses conversations personnelles étalées sur la place publique. Aucun Président de la République n’a jamais été traité ainsi.

A présent, c’est encore la presse qui dévoile que l’ancien Président de la République est placé sur écoutes, ainsi que son avocat, depuis de longs mois sous des prétextes dilatoires, en déployant des moyens d’une envergure à peine envisagée pour  le terrorisme, le grand banditisme, le trafic de drogue…On constate que le secret de l’instruction n’est plus respecté,

Il s’agit d’une affaire d’Etat qui n’est ni plus ni moins qu’une véritable opération d’espionnage politique !

Que fait le gouvernement devant des dysfonctionnements d’une telle gravité qui mettent à mal la démocratie qui est le fondement de notre Etat de droit ? Nous assistons de la part des membres du gouvernement à une suite de mensonges, contradictions, dénis, omissions, voire même de la part de certains de menaces et d’insultes.

Trop c’est trop ! Il nous appartient à nous, militants de l’UMP, attachés aux valeurs qui nous rassemblent, de rester solides, solidaires et déterminés. A 10 jours des élections municipales, les Français ne sont pas dupes de ces basses manœuvres qui ne visent qu’à salir et déstabiliser l’opposition républicaine, et à faire monter le vote Front National.

Notre réponse à toutes ces bassesses, nous la donnerons dans les urnes les 23 et 30 mars prochains. C’est une UMP unie et fière de ses candidats qui doit aller au scrutin et aucune voix ne doit faire défaut.

Nous vous appelons plus que jamais à la mobilisation dès le premier tour autour de nos candidats pour sanctionner François Hollande, montrer que l’opération de déstabilisation programmée n’a pas fonctionné !

 

« Le courage et le caractère sont les vertus des temps difficiles »  – Charles de Gaulle

 

***

Bien cordialement,
André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin, Président de l’UMP 67

Bernadette THIEBAUT, Secrétaire Départementale

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :