Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Bière alsacienne

Après avoir taxé la bière, ils veulent tuer nos vins !

Notre pays n’est désormais qu’interdits ! On taxe la bière massivement et l’on s’étonne que les brasseries finissent par supprimer des emplois ou diminuer la production française jusqu’à la rendre d’ici quelques années plus coûteuse que rentable.

Voici que là Mission interministérielle de lutte contre la drogue et les toxicomanies (Mildt) envisage d’abord de mettre en place une interdiction de parler du vin sur internet (avant de revenir dessus et de reconnaître son erreur, NDA) pour mieux imposer :

–        l’interdiction de parler positivement du vin dans les médias,

–       la taxation du vin au nom de la santé publique,

–       la radicalisation du message sanitaire et le durcissement des mentions sanitaires sur les étiquettes.

Demain, ils brûleront les plans de houblons, arracheront nos vignes et nous forceront à importer du vin d’Espagne, d’Italie, du Monde et de la bière d’Allemagne ou d’ailleurs.

Demain, ils causeront la disparition d’emplois, des viticulteurs aux sommeliers, des brasseurs aux producteurs de houblons.

Mon pays me rend fou à moins que cela ne soient des fous qui le gouvernent et le réduisent à néant. Le vin et la bière font partie du patrimoine culturel des régions françaises, la France doit reconnaître ce que d’autres pays ont su faire.

Brasseurs et vignerons méritent le soutien de l’ensemble des élus attachés à leur patrimoine et traditions.

 

Stéphane BOURHIS

Conseiller Municipal de Hoenheim

Secrétaire Départemental adjoint de l’UMP 67 en charge de la Communication

Responsable de la Droite Populaire en Alsace

www.hoenheim.com

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :