Armées : Le Gouvernement et François Hollande attaquent une fois de plus l’Alsace

Drachenbronn

Le plan dit de « rationalisation des armées » vient de frapper l’Alsace. En annonçant la suppression de 90 postes  à la base militaire aérienne de Drachenbronn, on met en péril une partie de l’Alsace du Nord et notamment le territoire de Wissembourg.

Une telle décision vient naturellement fragiliser le tissu économique et social de la région en impactant les effectifs des écoles et l’équilibre économique de commerces de proximité. Le départ  d’une centaine de familles est un coup dur.

Après les mesures annoncées sur le financement des lignes TGV et d’autres désengagements ou encore les menaces sur le droit local, l’UMP du Bas-Rhin ne peut que s’interroger sur l’acharnement anti-alsacien du Gouvernement et condamner cette mesure.

Ses parlementaires entendent bien faire entendre la colère de l’Alsace à Paris. L’ensemble de ses élus et militants continueront, eux, à soutenir les territoires et à défendre toute l’Alsace face à un Etat PS incohérent.

 

André REICHARDT, Président de l’UMP 67

Bernadette THIEBAUT, Secrétaire Départementale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :