Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Jean-Philippe MAURER, député du Bas-Rhin, vice-président du Groupe d’Amitié France-Turquie à l’Assemblée Nationale votera contre la proposition de loi visant à réprimer la contestation de l’existence de génocides reconnus par la loi.

« Ce texte est en contradiction avec les conclusions de la mission d’information mémorielle présidée par le président de l’Assemblée Nationale, Bernard ACCOYER qui concluait que les intrusions du pouvoir législatif dans le travail historique devaient cesser.

Il n’est pas sain que la France se prenne pour un Procureur international car elle continue à classifier et qualifier officiellement des événements historiques auxquels elle n’a pas été partie prenante.
Cette proposition de loi rajoute à cette intrusion dans le travail historique.

La France, si prompte à se définir comme une « Grande Nation » ne doit pas s’étonner d’être interpellée sur son passé tout en laissant au bord du chemin de la qualification historique le cortège de cendres, de malheurs des conflits depuis le début du 20e siècle.

Enfin, je ne crois pas que ce texte amènera à faciliter la réconciliation entre l’Arménie et la Turquie.
Cela n’empêche pas de partager la douleur de toutes les victimes de l’Histoire, dont celle du peuple arménien.

Pour ces raisons, je ne voterai pas ce texte. » a souligné Jean-Philippe MAURER.

Jean-Philippe MAURER, Député du Bas-Rhin

http://jpmaurer.info/

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :