Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Invité par la Fédération UMP du Bas-Rhin pour parler de la Sécurité, le Secrétaire National de l’UMP Bruno Beschizza est venu le 3 novembre au siège de notre Mouvement à Strasbourg.

André Schneider, député du Bas-Rhin, n’hésita pas à rappeler le long parcours de l’actuel Secrétaire National de l’UMP, en charge de la Sécurité. Ancien gradé de la Police, ancien syndicaliste, aujourd’hui devenu conseiller régional d’opposition en Ile de France et papa de 5 enfants, Bruno Beschizza peut témoigner de multiples expériences et de nombreuses rencontres.

Pour cet élu et cadre de notre Mouvement, la sécurité est essentielle pour que soient préservées nos libertés. Il faut répondre à cette attente de manière constructive, et surtout, la droite doit être « décomplexée » pour en parler.

L’objectif de ces réunions décentralisées sur tout le territoire national est de penser ensemble le projet de l’UMP pour 2012. Ce projet sera remis au candidat de notre Mouvement.

Echanger librement sur tous les sujets est primordial pour que ce projet soit en phase avec les réalités des Français, en tenant compte du Monde nouveau qui s’ouvre à chacun d’entre nous et dans lequel la France avance à grands pas. Les militants doivent placer le curseur sur les problèmes qu’il reste à régler. La force de notre famille politique provient de la capacité à remettre en cause nos propositions et à en formuler d’autres.

Il y a moins d’une semaine, le Ministre de l’Intérieur Claude Guéant s’est rendu à Marseille pour constater les dysfonctionnements existants en matière de sécurité dans le Sud de notre pays. Ainsi Claude Guéant « assume sa fonction » pour Bruno Beschizza.

D’ailleurs, il convient de rappeler que de nombreuses réformes ont été entreprises par Nicolas Sarkozy depuis 2002 pour lutter contre la délinquance qui empêche nos concitoyens de vivre dans un monde en paix.

En 2003, Nicolas Sarkozy avait reconnu qu’un viol était bel et bien un crime. Personne ne pourrait revenir sur cette avancée majeure qui punit les délinquants sexuels de manière plus ferme.

L’idée phare est la suivante : un individu ayant la certitude qu’une peine lourde lui sera accordée en cas d’infraction à la loi, sera moins tenté de commettre de tels actes. Les délits diminueront.

Tout n’est donc pas une simple question de moyens. D’ailleurs, contrairement aux annonces que nos opposants passent à longueur de journée, les effectifs de policiers n’ont pas diminué, mais augmenté (+ 1700 policiers en 10 ans).

Il faut mutualiser nos moyens et combiner « responsabilité et crédibilité ». Le nombre de policiers ne doit pas augmenter, mais les peines prononcées doivent être effectives. Aux magistrats d’être responsables.

C’est grâce au Président de la République que la DCRI est née pour lutter efficacement contre le grand banditisme et le terrorisme, et apporter une réponse rapide et efficace à ce problème.

Qui plus est, avant l’arrivée au Ministère de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, la délinquance avait fait un bond de 17% et des milliers de policiers étaient dans la rue afin de protester contre les mesures du Gouvernement socialiste de l’époque. Depuis 2002, la délinquance a diminué de 17%, c’est-à-dire qu’il y a eu 500 000 victimes de moins.

Les outils techniques, légaux et humains, doivent être utilisés à bon escient. D’ailleurs, le protocole fixé pour la période 2004-2012 n’a jamais été remis en cause.

Et enfin, c’est grâce à notre Majorité que des bassins de délinquance ont été créés, pour répondre de manière efficace aux situations urgentes.

Quoi qu’il en soit, pour François Hollande il faudrait adopter d’autres mesures. Non pas les 11 propositions du Parti Socialiste, mais d’autres propositions !

La première serait de supprimer les CRS. Nous voyons ainsi que l’idéologie est réellement un fantasme socialiste. François Hollande ne se souvient-il pas que pas plus tard que cet été, des émeutes ont éclaté en Grande – Bretagne ? Le candidat du Parti Socialiste a oublié que la France ne pouvait se passer de forces mobiles d’intervention pour protéger les populations qui se trouveraient encerclées de manifestants.

La seconde mesure que retient François Hollande atteint le comble de l’hypocrisie. Non seulement, il souhaite supprimer 100 commissariats sur l’ensemble de notre territoire, mais il souhaite en même temps recruter 10 000 policiers supplémentaires. Nous souhaiterions savoir quelles seraient les missions de ces policiers et comment l’Etat fera pour les rémunérer. Là-dessus le candidat socialiste reste muet.

Pour les socialistes, les polices municipales devraient être désarmées. Ont-ils déjà oublié qu’il y a quelques mois, une jeune policière Aurélie Fouquet a été tuée de sang froid par des voyous ? La vérité est que la gauche est constamment dans la  » culture de l’excuse « .

Dans la même logique de cette culture, les socialistes souhaiteraient qu’un récépissé soit remis à toutes les personnes fouillées dans la rue. Mais les policiers ne fouillent pas tous les individus, ils fouillent ceux qu’ils suspectent de commettre une activité frauduleuse. Ont-ils le droit de faire leur travail décemment ?

Nous ne sommes pas d’accord pour légaliser le cannabis. Cette proposition ne devrait même pas être proposée par un parti de Gouvernement qui demain prétend vouloir gouverner la France. En effet, les socialistes savent-ils que l’on ne trouve que 6% de THC dans le cannabis vendu dans certains quartiers ? Les socialistes savent-ils que les vendeurs, les passeurs et autres dealers sont de gros capitalistes qui investissement les sommes d’argent récoltées par la vente de produits illicites dans la finance, les armes et la prostitution ? Les socialistes savent-ils que 50% des jeunes de moins de 17 ans ont renoncé à touché à ces substances tout simplement parce que c’était interdit ? Visiblement non !

Dans cette culture de l’excuse totalement contraire à la valeur travail, au mérite et à la récompense, il faudrait supprimer 20 000 places de prison et donc libérer 20 000 détenus. Mais les socialistes savent-ils que derrière chaque détenu il y a une victime, une famille, des amis et des proches à tout jamais marqués par les dérives de certains délinquants ?

A ce jour il reste encore 20 000 individus ayant chacun au moins 50 dossiers derrière lui. 20 000 personnes qui ont brisé des milliers de familles devraient ne pas être incarcérées parce qu’il n’y a plus de places carcérales ? La réalité c’est que la France possède l’un des taux d’incarcération les plus faible d’Europe. La réalité est qu’en France, il n’existe pas de zones de non droits. La réalité, c’est que nos forces de l’ordre doivent pouvoir intervenir sur tous les territoires. La réalité, c’est qu’il n’y a pas de violence gratuite, mais une violence tribale qui repose sur des rapports dominé / dominant auxquels nous devons mettre un terme.

Que dire enfin des prises de position sur le sujet de la délinquance de la part du Front National ? Pas grand chose, si ce n’est que seules des sur-réactions massives alimentent mal les débats politiques de fond. En effet, ce parti n’émet aucune proposition concrète : c’est l’incantation totale. Les peines pénales, les points de vue des autres Etats dans le monde sur des questions de droit bien précises sont des notions totalement absentes pour ce parti. Qui plus est, avec Marine Le Pen, le sort des victimes n’est pas pris en considération et celui des marchandises illicites n’est pas réglé.

Pour terminer, il semble nécessaire de rappeler que les forces de l’ordre sont les fonctionnaires les plus contrôlés de notre administration. Face aux scandales qui éclatent dans les médias ces derniers temps, il est utile de rappeler que, comme dans tous les secteurs, il existe des dérives, qui heureusement sont rares et souvent immédiatement décelées. Les socialistes tapent avec joie et force sur Monsieur Squarcini, mais ils omettent de dire que le candidat à la primaire socialiste Jean Michel Baylet a également été mis en examen au même titre que Monsieur Squarini. Cessons de nous diviser sur des questions de forme, et luttons ensemble pour protéger nos populations.

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :