Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Mesdames, Messieurs les militants, les adhérents, les sympathisants

Mesdames, Messieurs qui êtes venus ce matin à la rencontre de l’UMP et qui deviendrez peut-être  adhérents, militants

Mesdames, Messieurs les élus, Députés, Sénateurs, Maires, élus locaux,

Merci d’être venus en cette belle matinée participer à notre traditionnelle Fête Champêtre départementale et accueillir 2 membres de notre Gouvernement :

Claude GUEANT, Ministre  de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités Territoriales

Philippe RICHERT, Ministre chargé des collectivités territoriales et Président de la Région Alsace.

Il n’est pas courant pour une Fédération d’accueillir  en même temps  deux Ministres, croyez que nous  sommes  conscients de l’honneur qui nous est  dévolu.  C’est en plus,  un grand   plaisir partagé  par  tous les participants.

Si nous sommes ensemble ce matin, c’est que nous avons  TOUS,  un point commun, un lien qui nous rassemble :

Nous  avons TOUS la même idée de la France et  de la manière dont nous voulons que  notre pays soit  géré.

En un mot nous avons les mêmes valeurs !

Ce beau  pays  qui est le nôtre,  où  règne la démocratie, une  qualité  certaine de vie,  une recherche de justice sociale,

Cette France que nous avons reçue en héritage,  construite par des générations successives d’hommes et de femmes qui l’ont façonnée, au prix  d’efforts et de  sacrifices,

Nous savons que nous devons la transmettre encore plus belle et plus grande aux générations futures,

C’est notre devoir, c’est de nous que dépend le regard que l’histoire  portera  sur cette fin de XXème et début de XXIème siècles.

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,  les difficultés de votre tâche sont grandes, vos responsabilités sont lourdes.

Merci de ne pas chercher à plaire, à complaire, à séduire,  mais avec rigueur de conduire une  politique réaliste et  responsable.

Merci de ne pas être sensible au chant mélodieux des sirènes et  de préférer, avec  détermination,  construire l’avenir.

Vous êtes ici dans une région qui pour avoir souffert sait reconnaître les serviteurs de l’Etat et sait leur en être reconnaissant.

Monsieur le Ministre en charge des Collectivités, Cher Philippe, vous avez choisi d’expérimenter dans notre région « le conseil unique d’Alsace ». C’est une construction qui là aussi  va dans le sens de l’histoire.

La France est endettée nous le savons tous, il y a la dette et le poids de la dette.

Grand nombre de nos concitoyens en sont conscients et sont prêts à faire les efforts à condition  que ceux-ci  soient  égalitairement répartis.

Notre pays est dans son essence un pays culturellement égalitaire, très chatouilleux  sur ce principe, qui par ailleurs est  inscrit au fronton de nos monuments « Liberté, Fraternité mais aussi EGALITE

Monsieur le Ministre,  vous souhaitez    construire  malgré les difficultés d’une telle  mise en place, un Conseil d’Alsace uni, une collectivité unique, ce qui entrainerait une gestion moins lourde, plus réactive,  plus efficace, plus moderne et aussi naturellement moins  coûteuse,

Merci de montrer que l’Etat  par le biais des collectivités doit aussi, et je dirai même encore plus, donner l’exemple.

Messieurs les Ministres,  Je souhaiterais vous adresser un message,  quand vous rentrerez à Paris, et que vous rencontrerez notre Président, rappelez-lui qu’il existe là-bas à l’Est de la France une région l’Alsace,  et à l’intérieur un département le Bas Rhin, et à l’intérieur encore la Fédération UMP du Bas-Rhin et que celle-ci  sera fidèle,  déterminée et  en ordre de marche,  pour le prochain combat  celui des élections présidentielles : combat que nous ne pouvons pas perdre et que nous ne perdrons pas.

Chers amis, vous tous ici présent,   c’est en m’adressant à  vs que j’ai commencé ces quelques  mots et c’est avec vous que je  conclurais mon court message de ce matin :

Après l’effort le réconfort, dit l’adage populaire, et nous sommes fiers d’être POPULAIRES,

Cette journée de convivialité nous l’avons bien méritée,  après une année d’investissement, de militantisme, de catastrophes annoncées ; et d’autres choses encore

Sachons, ensemble,  en ce jour,  nous divertir comme nous saurons ensemble  en septembre nous retrouver pour ouvrir une autre page de notre engagement

Et une fois n’est pas coutume, soyons un peu chauvins : Vive l’UMP du Bas-Rhin !

Bonne journée à tous !

Bernadette THIEBAUT, Secrétaire Départementale de l’UMP 67

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :