Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Simon Schmidt est un homme de terrain. Maire de Oermingen, Conseiller de la Communauté de communes du Pays de Sarre-Union, il s’implique dans la vie locale. On le retrouve à la tête de la Ziewelfescht ou de l’école intercommunale de musique. Agé de 47 ans, il portera les couleurs de l’UMP lors des élections cantonales de mars prochain à Sarre Union.

Vous êtes candidat aux cantonales à Sarre-Union. Qu’est-ce qui motive aujourd’hui votre candidature ?

Simon Schmidt : Notre territoire a plus que jamais besoin d’un nouvel élan, d’une nouvelle dynamique au service de la population, du monde économique et associatif.

Maire de Oermingen depuis 2001 et fort de cette expérience de près de dix années, j’affiche aujourd’hui un bilan conséquent avec la concrétisation de très nombreux projets (accueil périscolaire, bibliothèque, parking de la gare, aménagement du centre du village, rénovation des églises et de la mairie, création d’une agence postale, obtention d’un arrêt de tous les trains), et  l’attribution d’une 2ème fleur au concours national des villages fleuris. D’autres projets sont en cours avec la construction d’un atelier municipal et une maison d’accueil pour nos aînés…

Je souhaite mettre ce dynamisme au service du canton pour le sortir enfin de son isolement. Un conseiller général doit travailler en réseau avec tous les autres élus pour construire le rapprochement des collectivités alsaciennes.

Quels ambitions et projets faîtes-vous pour la canton ?

Simon Schmidt : Je plaiderai pour le renforcement des intercommunalités au service de la population et des entrepreneurs, la préservation des services publics, le développement de structures d’accueil pour nos enfants et nos aînés.

Nous n’accepterons pas non plus d’être la poubelle du département. L’Alsace-Bossue n’est pas une terre d’accueil ni pour les décharges, ni pour les industries polluantes.

Mon expérience professionnelle dans le domaine social, premier poste de dépense du conseil général, sera fort utile pour exercer ce mandat et répondre de manière personnalisée aux attentes de la population.

Je m’investirai pleinement pour redonner du sens à l’action politique et valoriser à nouveau le blason de notre « krumme Elsass ».

Les élus se sentiront avec moi rassembler dans une démarche constructive pour la réalisation de projets communs et structurants.

Je vous propose de nous mobiliser autour d’un programme utile pour notre canton avec le soutien de la majorité alsacienne.

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :