La liberté de faire grève ne doit pas entraver celle de travailler

L’UMP du Bas-Rhin respecte le droit de grève et l’utilité de la grève. En revanche les entraves faites à la liberté de travailler, de circuler ou d’étudier sont inacceptables.

Qu’une petite minorité organise des bouchons sur les voies de circulation, paralyse l’Université de Strasbourg ou bloque l’accès à des entreprises est intolérable. Ces agissements auront un coût économique et social lourd pour l’ensemble de notre région et du pays, surtout en cette période de crise. Nous regrettons cette absence de sens des responsabilités.

Un tel comportement antidémocratique, qui entrave les libertés publiques, dessert naturellement les revendications que veulent défendre les manifestants.

Nous comprenons les craintes qu’ils expriment. Pour autant, quelles que soient les sensibilités politiques, beaucoup s’accordent à reconnaitre qu’une réforme du régime des retraite est aujourd’hui indispensable pour préserver notre spécificité française en la matière.

La réforme portée par le gouvernement est nécessaire. Elle est juste et permettra de vraies retraites, des retraites à taux plein.

La Fédération UMP du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :