Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Oui au Rallye en Alsace !

19 octobre 2009

logo_lmp_ump_hautdef2Communiqué de Presse

 Nous regrettons vivement la prise de position des Verts Alsace qui persistent à jouer irrémédiablement contre notre Région.

Après s’être opposés au contrat Triennal qui renforce Strasbourg et sa Communauté Urbaine dans son rôle de Capitale Européenne, après s’être opposés à l’extension de la seconde phase du TGV Est, ils s’opposent à présent au projet d’accueillir, en Alsace, l’épreuve française du championnat du monde des Rallyes autour de notre champion du Monde, Sébastien Loeb.

Ils dénoncent les collectivités qui ont fait le choix de soutenir économiquement cette candidature oubliant au passage que l’exécutif de la Ville de Strasbourg, auquel ils participent, s’apprête à faire de même à auteur de 300 000 Euros.

S’en prendre à la Région Alsace, aux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ou à la Ville de Mulhouse en affirmant qu’ils « se targuent de développer un plan climat exemplaire» tout en regrettant « le fossé grandissant entre les déclarations d’intentions générales et les politiques publiques menées » parce qu’ils soutiennent cette épreuve n’est pas cohérent d’autant que les majorités auxquelles ils appartiennent s’apprêtent à en faire de même.

Au lieu de courir après les effets d’annonce et les coups médiatiques les Verts, par la voix de leur porte parole Alain JUND, adjoint au maire de Strasbourg, feraient mieux de se mettre enfin au travail et d’agir résolument en faveur de l’intérêt général de l’Alsace !

Jean-Emmanuel ROBERT
Délégué de la 1ère circonscription 
Conseiller municipal et communautaire  de Strasbourg

Jean-Philippe MAURER
Délégué de la 2ème circonscription 
Député du Bas-Rhin

Natalia GUILLEMOT-REAL
Déléguée de la 3ème circonscription

 

1 Commentaires pour cet article

  • Noldi

    Comment comptez-vous surmonter les défis actuels (crise financière, climatique, politique… pour vous les rappeler) en faisant exactement l’inverse de ce qu’il faudrait faire ?
    Est-ce :
    – en accueillant avec tous les honneurs un évadé fiscal (Sébastien Loeb),
    – en soutenant un évènement publicitaire d’envergure planétaire en faveur de l’automobile, de la vitesse et du gaspillage,
    – en attendant le lendemain de la semaine du Développement Durable pour annoncer la tenue de l’évènement,
    que vous pensez y arriver ?

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :