Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin


logo_lmp_ump_hautdef2Communiqué de presse

 

 

 

Nous saluons l’élection d’André REICHARDT à la Présidence de la Région Alsace : un homme d’expérience, de cœur et de rassemblement qui saura mettre toute son énergie au service des Alsaciens.

 

Nous déplorons cependant la réaction excessive et outrancière exprimée à son encontre par Raphaël NISAND, Maire de Schiltigheim et désormais probable tête de liste du Parti Socialiste en mars prochain. Raphaël Nisand essaye de faire peau neuve en se revendiquant humaniste rhénan progressiste et généreux, mais cela ne trompe personne.

 

Pour l’heure, sa générosité ne s’est arrêtée qu’à lui-même notamment lorsqu’il s’est grassement augmenté ses indemnités de Maire sur le dos des contribuables Schilikois.

 

Son humanisme, sa générosité et sa tolérance revendiqués ont été rapidement éclipsés par l’attitude brutale et grossière qu’il a eue à l’égard de la présidente de l’OSCAL et de son équipe, récemment évincées sans aucune forme de procès.

Qu’on se le dise, le costume d’humaniste rhénan est vraiment trop grand pour Raphaël NISAND !

 

Visionnaire et progressiste Raphaël NISAND ? Lorsque l’on voit sa prise de position archaïque et conservatrice sur la création d’une métropole, que l’ensemble de ses collègues socialistes de la ville de Strasbourg et du département appellent de leurs vœux, on peut vraiment en douter.

A cet égard, nous saluons le consensus réalisé autour de la proposition de motion de Robert GROSSMANN « Pour que Strasbourg soit Métropole » adoptée à l’unanimité du conseil municipal de Strasbourg.

 

 

Jean-Emmanuel ROBERT
Délégué de la 1ère circonscription 
Conseiller municipal et communautaire  de Strasbourg

Jean-Philippe MAURER
Délégué de la 2ème circonscription 
Député du Bas-Rhin

Natalia GUILLEMOT-REAL
Déléguée de la 3ème circonscription

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :