Les Jeunes UMP du Bas-Rhin condamnent avec force la dégradation des murs de la bibliothèque U2-U3 de l’Université de Strasbourg par des tags extrémistes.

Jeunes Populaires Alsace Com Presse

Nous dénonçons un acte lâche qui vient abîmer un lieu, de travail et de savoir, utile à tous les étudiants et chercheurs. L’intolérance et le rejet d’autrui n’ont pas leur place dans notre société.

Ce n’est pas notre conception du débat démocratique. Ce n’est pas notre conception du débat d’idées. Nos convictions républicaines nous conduisent tout naturellement à présenter au monde étudiant et aux chercheurs, l’expression de notre solidarité.

Nous condamnons aussi par la même occasion la tentative d’assimilation faite par le Mouvement des Jeunes Socialistes entre la droite républicaine et des tags anonymes.
Paniqués par l’ambiance pré-municipale difficile pour Roland Ries, les MJS tentent un amalgame honteux entre droite républicaine et extrême droite, évoquant même de « vieilles amitiés militantes » fantasmées.

La détérioration de la bibliothèque comme toutes dégradations visant des bâtiments universitaires ou religieux est à condamner quels qu’en soient les auteurs. Ces actes méritent la plus grande fermeté. Point barre !

Instrumentaliser ces actes à des fins politiciennes va à l’encontre du nécessaire débat apaisé souhaité par la très grande majorité de nos concitoyens.
Elsa SCHALCK
Déléguée Nationale des jeunes UMP
Responsable des Jeunes UMP 67

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :