Réforme des programmes scolaires : La construction européenne et Charles de Gaulle sacrifiés !

De Gaulle Europe

La décision du Ministre Vincent Peillon d’alléger les programmes de 3ème et de Terminales en réduisant le temps consacré à Charles de Gaulle et à la construction européenne  est une mesure idéologique critiquable inscrite dans un timing condamnable

Critiquable, cette mesure contribue à la paupérisation de la culture générale comme de la culture historique des lycéens. Pire, elle porte un coup dramatique contre l’Europe au moment même où celle-ci a besoin de cimenter ses bases, de conforter son ancrage et de partager son destin avec l’ensemble de la population.

Elle apparaîtra ainsi, aux yeux des anti-Strasbourg comme la marque d’un dédain de plus du gouvernement central contre l’idée européenne et Strasbourg, sa capitale.

Condamnable, car elle se produit à un moment fort et symbolique de la réconciliation et de l’amitié Franco-Allemande : la visite de Joachim Gauck, dans ce lieu de la mémoire blessée qu’est Oradour Sur Glane.

Le Gouvernement semble plus que jamais oublier l’importance de la culture historique dans la formation de la jeunesse. Mépriser la construction européenne, mépriser l’impact de Charles de Gaulle dans l’histoire de France, ce n’est pas alléger un programme, c’est alléger une conscience européenne et citoyenne au moment où on en a le plus besoin.

 

Georges SCHULER – Maire UMP de Reichstett – Professeur

Stéphane BOURHIS – Conseiller Municipal de Hoenheim – Secrétaire départemental adjoint de l’UMP 67en charge de la communication – www.hoenheim.com

 

 

De Gaulle Adenauer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :