Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

L’UMP Strasbourg dénonce le mépris dont a été victime le Conseil Général du Bas-Rhin lors de l’inauguration de la Grande Mosquée.

L’ensemble des co-financeurs du projet ont été invités à s’exprimer lors de cette inauguration officielle sauf le Conseil général qui en a été empêché à la dernière minute, alors qu’il a pourtant participé au financement du projet à hauteur de 685.000 euros.

Aujourd’hui, l’UMP Strasbourg souhaite connaître non seulement les raisons pour lesquelles, la parole du Conseil général a été bâillonnée, mais exige de savoir qui a interdit de parole le représentant du Conseil général. Est-ce que c’est l’institution que l’on a voulu bâillonner, ou pire encore serait-ce Jean-Philippe Maurer,  Conseiller général du canton ?

Alors qu’une telle inauguration implique nécessairement des décisions des services du protocole de l’Etat, de la Préfecture et de la Ville de Strasbourg, l’UMP Strasbourg demande que toute la lumière soit faite, que toute la chaine de responsabilité soit établie, afin d’avoir la certitude que nous sommes encore dans un Etat de droit.

Ces sombres pratiques sont extrêmement troublantes au moment même où la Ville de Strasbourg accueille le forum mondial de la Démocratie.

Jean-Emmanuel ROBERT
Délégué de la 1ère Circonscription
Georges SCHULER
Délégué de la 3ème Circonscription
Geofffroy LEBOLD
Conseiller national de l’UMP
Christian BALL
Conseiller national de l’UMP

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :