Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

« Les propos de Serge LETCHIMY, député socialiste de la Martinique, lors des questions au Gouvernement de ce mardi, nous ramènent aux temps des insultes et des invectives personnelles »

En expliquant que Claude GUEANT, ministre de l’Intérieur, faisait le lit du nazisme et des camps de concentration, il a dépassé les bornes de la simple polémique électorale pour franchir un pas de trop.

Nous avons eu, en Alsace et en Lorraine à souffrir tout particulièrement de l’inhumanité nazie. Nous avions, en Alsace, le seul camp de concentration sur le territoire national et nos populations vivaient directement sous la crainte d’une déportation immédiate dont on savait qu’elle pouvait être définitive.

« Je demande un minimum de respect pour nos morts et pour nos déportés. Je demande un minimum de décence et un minimum de sang froid pour un élu de la République.

Non, Monsieur Letchimy, Claude Guéant n’est pas un nazi ; vous pouvez critiquer ses paroles, vous pouvez combattre sa politique. Tout cela est légitime. Mais, le trainer ainsi du côté de l’oppression et barbarie nazie est inqualifiable de bêtise et de mépris. »

« J’en appelle à votre honneur et à votre intelligence politique pour revenir sur vos paroles, «  affirme fermement le député de Strasbourg « et j’en appelle aussi au sens des responsabilités du Parti Socialiste pour éviter que la campagne électorale ne dégénère en coups bas, en insultes et en mépris. »

Jean-Philippe MAURER, Député du Bas-Rhin

http://jpmaurer.info

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :