Jean-Philippe MAURER : Taxer les organismes de crédit au profit des associations de lutte contre le surendettement

jpm_dnaLors de la discussion sur le projet de loi des crédits à la consommation, j’ai proposé d’officialiser l’engagement des associations de lutte contre le surendettement dans l’accompagnement des ménages en difficulté.

Je souhaite que les flux financiers liés à ces crédits servent au soutien de ces associations, notamment pour organiser des stages de formation aux surendettés.

Ainsi, les associations devraient être davantage mobilisées, en leur reconnaissant une véritable place dans la formation à la gestion budgétaire des ménages touchés par le surendettement pour favoriser l’adoption de comportements en rapport avec leur situation budgétaire.

Enfin, je pense que les ménages relevant d’une inscription au FCIP – Fichier Central des Incidents de Paiement – devraient en priorité pouvoir bénéficier d’une telle formation.

L’assiduité à ces stages devrait être bonifiée par une réduction de la durée d’inscription à ce fichier.

Avec 745 000 ménages concernés par le surendettement, soit plus de deux millions de personnes en tout, la mise en œuvre d’une telle formation donnerait une véritable dimension pédagogique, éducative, constructive à ce texte afin que l’ amélioration du crédit à la consommation ne vise pas seulement les conditions de conclusion du contrat mais porte également en lui la capacité de permettre à nos concitoyens d’être des consommateurs avertis.

Jean – Philippe MAURER, Député du Bas-Rhin

http://www.jpmaurer.info/

Une pensée sur “Jean-Philippe MAURER : Taxer les organismes de crédit au profit des associations de lutte contre le surendettement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.