Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Réaction de l’UMP du Bas-Rhin suite à l’intervention du Chef de l’Etat ( pour revoir la vidéo intégrale de l’intervention, cliquer ici )

Le courage de réformer, le devoir de préparer l’avenir
Il y a deux façons d’agir en politique :
–    Ne penser qu’à son destin personnel, promettre tout et n’importe quoi. C’est aujourd’hui celle dans laquelle se retrouvent les adversaires déclarés de Nicolas Sarkozy.
–    Il y en a une autre. Partir d’une certaine idée de la France et de l’Europe pour imaginer des solutions, surmonter les crises et préparer l’avenir. C’est la voie de la grandeur, de l’honneur et du sens des responsabilités.
L’intervention du Chef de l’Etat s’inscrit ainsi dans la lignée de grands chefs d’états européens qui ont fait le choix du courage et de la vérité face à la démagogie ou aux promesses intenables, des choix qui ont permis de sortir de toutes les crises.


L’emploi au cœur des priorités, la compétitivité pour objectif
En faisant le choix de l’augmentation du taux de la TVA, le Chef de l’Etat met en place autant une mesure sociale qu’une mesure anti-délocalisation.
L’augmentation du taux de la TVA sera créatrice d’emplois. En Allemagne, une mesure identique avait permis la création de milliers d’emplois et de faire diminuer les charges patronales. Le coût du travail en est allégé, ce qui constitue une mesure incitative et un renfort pour l’attractivité du pays.
L’augmentation du taux de la TVA combattra les délocalisations. L’augmentation prévue est bénéfique, car elle accroît le prix des importations sans impacter les exportations. Elle favorise donc la défense des entreprises localisées en France et le développement de leur compétitivité.

Un homme d’Etat, un homme d’action
Le Chef de l’Etat a donc refusé la voie de la démagogie. Il sait que tout au long de l’histoire de France, c’est le courage qui a fait la différence. L’homme d’Etat qu’il est, est aussi un homme d’action opposé à l’immobilisme mortifère de ses adversaires.

Voilà pourquoi l’UMP du Bas-Rhin, ses militants, ses élus sont plus que jamais mobilisés à ses côtés

André REICHARDT,
Sénateur du Bas-Rhin, Président de l’UMP 67

Bernadette THIEBAUT,
Secrétaire Départementale de l’UMP 67

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :