Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

logo_lmp_ump_hautdef2Communiqué de Presse

 

Après le budget de relance initié l’an passé par Adrien ZELLER, le Président André RICHARDT a pris les bonnes décisions au bon moment, en mettant sur la table des moyens conséquents en faveurs de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’innovation.

 

La prime de 2000 € pour tout employeur qui recrute un jeune de moins de 26 ans et le cofinancement des emplois aidés pour les demandeurs d’emploi en précarité devraient rapidement avoir des effets positifs.

 

La dégradation du marché du travail en Alsace, notamment à Strasbourg, exige que les collectivités locales agissent de concert.

 

Il est temps que la Ville de Strasbourg et la CUS relayent ces efforts en mettant un terme à leur politique d’austérité et de régression massive des investissements. En temps de crise, une telle rigueur est totalement inappropriée et extrêmement préjudiciable aux entreprises locales mais surtout à leurs salariés. «     

 

Jean-Emmanuel ROBERT
Délégué de la 1ère circonscription 
Conseiller municipal et communautaire  de Strasbourg

Jean-Philippe MAURER
Délégué de la 2ème circonscription 
Député du Bas-Rhin

Natalia GUILLEMOT-REAL
Déléguée de la 3ème circonscription

Répondre

*

Article Précédent
«
Article suivant
»
%d blogueurs aiment cette page :