Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

GEORGES-schulerL’annonce, par la direction commerciale d’Air France de la suspension des vols entre Strasbourg et Paris-Orly est une mauvaise nouvelle pour la métropole régionale et la capitale européenne qu’est Strasbourg.

Non seulement l’affaiblissement de l’escale strasbourgeoise ne sera pas sans avoir des impacts forts en terme de perte d’emplois de salariés locaux mais c’est aussi un signe fort que l’on donne aux adversaires de Strasbourg au Parlement Européen.

On sacrifie ici Strasbourg et l’Alsace pour pallier à une gestion délicate de l’ensemble de la compagnie. Pire, on affaiblit l’aéroport de Strasbourg à un moment clé de son redécollage.

Les Républicains du Bas-Rhin ne peuvent que condamner cette décision qui éloigne Air France des Régions et qui porte atteinte au rayonnement de Strasbourg.
Ils en appellent à une réaction forte du Ministre des Transports et du Secrétaire d’Etat aux Affaires Européennes, à moins que ces derniers décident aussi d’abandonner Strasbourg.

Naturellement, et dans ce cadre, j’ai approuvé la motion proposée par Fabienne Keller lors de la Commission permanente de l’Eurométropole de Strasbourg

Georges Schuler
Secrétaire Départemental « Les Républicains du Bas-Rhin »
Maire de Reichstett
Président du Groupe « Majorité Alsacienne » à l’Eurométropole de Strasbourg

Répondre

*