Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Nicolas SARKOZY à Cernay

A la suite de la décision du Conseil Constitutionnel, le premier parti d’opposition de France qui a contribué à rassembler il y un an près d’un Français sur deux ne bénéficiera d’aucun remboursement public.

Un principe nouveau a donc été mis en œuvre : pour un dépassement, que nous avons contesté, de 400 000 euros soit 2.1 % du compte de campagne s’applique une sanction de 100% soit 11 millions d’euros.

Toutes les formations politiques ont été remboursées par l’Etat à l’exception de l’UMP.

Cette situation inédite sous la Vème République met en péril la formation qui doit préparer l’alternance tellement nécessaire au socialisme.

Au-delà de la seule UMP, cet état de fait doit concerner tous ceux qui sont attachés au pluralisme.

Je dois assumer mes responsabilités en m’engageant pour la garantie d’une expression démocratique libre dans notre pays.

Je vous demande de m’aider en vous mobilisant, comme je vais le faire, à cette fin.
Nicolas SARKOZY

 

*******

L'UMP a besoin de vous

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :