Suppression de 24.000 postes dans l’armée : l’UMP du Bas-Rhin inquiète pour l’Alsace

Defense

L’UMP du Bas-Rhin prend acte de la volonté du Chef de l’État de supprimer 24.000 nouveaux postes dans les armées d’ici à 2019. Cette décision est un mauvais coup porté à l’Armée et aux engagés qui oeuvrent à la défense de notre pays que cela soit dans le cadre d’Opérations extérieures ou à l’intérieur même du pays.

Aucun gouvernement responsable ne devrait faire l’impasse sur sa défense et sa sécurité ! Amoindrir la force militaire aujourd’hui, c’est réduire la force de dissuasion de celle-ci et sa capacité d’intervention demain !

De telles mesures vont naturellement avoir un impact fort dans les villes ou vivent les militaires et leurs familles, mais également auprès des entreprises fournisseuses des armées et régiments, que cela soit dans le quotidien ou dans le cadre de la recherche et de l’innovation.

Après l’austérité imposée aux Français, voilà celle imposée à ceux qui s’engagent et font parfois le sacrifice de leur vie pour défendre la patrie et ses valeurs.

L’UMP du Bas-Rhin s’engagera dans le soutien aux forces armées et à leurs familles et entend combattre toute velléité de réduire la présence militaire dans le Bas-Rhin et naturellement dans toute l’Alsace.

 

André REICHARDT, Président de l’UMP 67

Bernadette THIEBAUT, Secrétaire Départementale

Une pensée sur “Suppression de 24.000 postes dans l’armée : l’UMP du Bas-Rhin inquiète pour l’Alsace

  • 10 juin 2013 à 13 h 11 min
    Permalink

    Je m’inquiète aussi pour la France et l’Europe !!

    JeanPierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.