Place Broglie ou rue de Solférino ?

En pleine campagne présidentielle, Roland Ries a accueilli à l’Hôtel de Ville la Première secrétaire du Parti Socialiste, entourée de cadres locaux du parti.

Cette rencontre n’avait qu’un seul et même but : promouvoir la campagne de François Hollande. Ce n’est donc pas le Maire de Strasbourg qui a reçu Martine Aubry, mais bien le supporter officiel de François Hollande dans le cadre de l’élection présidentielle.

C’est pourquoi nous avons été très étonnés que les moyens de la Ville et son personnel aient été mobilisés pour ce type de rencontre militante et partisane. Manifestement, celui qui se rêve ministre a voulu faire plaisir à celle qui se rêve Premier Ministre…
Nous condamnons ce mélange des genres. L’Hôtel de Ville de Strasbourg appartient à tous les Strasbourgeois et ne doit pas être transformé en annexe du Parti socialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :