Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Afin de mieux connaître et de mieux comprendre le Projet 2012 de l’UMP, afin aussi de mieux l’expliquer, la Fédération UMP du Bas-Rhin a organisé une rencontre-débat à son siège de Strasbourg, animée par la Sénatrice Fabienne KELLER, Déléguée Générale Adjointe en charge du Projet.

Après une introduction politique du Sénateur André Reichardt, Président de l’UMP 67,  la Secrétaire Départementale Bernadette Thiebaut rappela que l’UMP du Bas-Rhin a largement contribué à cette réflexion en organisant depuis mai 2011 une série de 22 réunions-débats recouvrant tous les thèmes du projet. Ces  rencontres, effectuées les unes au siège du Mouvement, les autres décentralisées dans les 9 Circonscriptions, auront permis d’échanger et de débattre, ensemble, sur les idées nouvelles dont notre pays a besoin.

Fabienne Keller entra ensuite dans le vif du sujet, et après avoir expliqué la genèse du Projet, et en exposa les grandes lignes, avant de donner la parole à différents intervenants qui apportèrent leur témoignage respectivement sur chacune des 3 grands parties du Projet :

PARTIE COURAGE – ECONOMIE ET SOCIAL  :

Olivier Houtmann, responsable de VOB à Rosheim (une entreprise de 30 personnes qui fabrique des fenêtres en bois), qui évoqua notamment les charges patronales et la future TVA sociale

-Stéphane Gross, jeune créateur d’entreprises (notamment « Déclinaison Chocolat » ) qui  insista sur les défis qui se posent lorsqu’on est jeune créateur d’entreprise et que l’on souhaite développer son activité.

PARTIE RASSEMBLEMENT – EDUCATION ET JUSTICE :

Agnès Radmacher, Professeur des écoles et Conseillère pédagogique, est intervenue sur 3 points :
1. Les enseignants doivent de plus en plus faire des rapports administratifs etc.
2. Les élèves sont de plus en plus hétérogènes. Plus d’incivilités.
3. L’incivilité des élèves est bien souvent consécutive à l’incivilité des parents.

Olivier Charles, Avocat, Président des Jeunes avocats de Strasbourg, est intervenu sur la justice en général et notamment la situation des jeunes avocats de Strasbourg.

PARTIE AMBITION – RAYONNEMENT INTERNATIONAL
Intervention d’Alvaro De La Cruz,  étudiant Espagnol à Strasbourg
1. Image de la France et de Sarkozy en Espagne. Pourquoi avec la même crise certains Etats européens s’en sortent mieux que d’autres?
2. Mauvaise expérience de l’Espagne avec un gouvernement socialiste.
3. Question européenne : il est d’une importance vitale que le tandem « Merkozy » soir réélu


Fabienne Keller a répondu à chacune de ces interventions en expliquant les propositions correspondantes du Projet de l’UMP. Puis un débat s’est engagé avec la salle bondée, avec plus d’une centaine de militants attentifs et intéressés.

La soirée s’est terminée par une moment de convivialité, autour d’un verre de l’amitié qui aura permis de prolonger le débat de manière informelle

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :