Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Au restaurant « Au Bœuf Noir » de Brumath dont les sympathiques propriétaires avaient renoncé à leur journée de repos pour nous permettre cette réunion qui avait pour thème le livre d’entretiens entre Robert Grossmann et Eric Vial  « à mots découverts » sous-titré sur le bandeau « sans langue de bois ». Une cinquantaine de personnes  étaient venues pour écouter et participer au débat.
Frédéric HUSS, notre Délégué de Circonscription, Etienne WOLF, Maire et Conseiller Général de Brumath, François LOOS, notre Député, se succédèrent dans l’ordre  pour accueillir nos intervenants et rappeler en particulier le riche et long parcours politique de Robert GROSSMANN ainsi que les souvenirs partagés et les relations de sympathie depuis toutes ces années.
Debat Grossmann Vial Brumath 21-04-10
Eric VIAL, journaliste de télévision, radio et presse, entama le premier le débat. C’est au lendemain des dernières élections municipales que l’envie d’écrire ce livre lui est venue, considérant comme une injustice le fait d’attribuer uniquement à Robert Grossmann la défaite de la droite strasbourgeoise aux municipales. La rumeur prétend : il aurait mauvais caractère, et bien au contraire Robert Grossmann est un personnage attachant, cultivé et surtout à l’écoute. Quand on considère sa carrière politique … depuis 1965, son bilan est positif, Robert Grossmann est un référent politique, c’est pour ces raisons qu’il fallait qu’il raconte la réalité dans « à mots découverts ».
Pour terminer, Eric Vial pose la question de conclusion de leur livre commun : « où serez-vous en 2014 ? » … « je serai là , là où on ne m’attend pas ! »
Debat Grossmann Vial Brumath 21-04-10

Robert GROSSMANN aborda directement  son analyse des multiples raisons de l’échec : la mauvaise ambiance nationale, le climat anti-Sarkozy entretenu et exploité par la gauche, la notion de tandem, municipalité-CUS, mal comprise, et pourtant pratiquée actuellement, la gestion directive de l’équipe municipale de droite : nous étions exigeants  pour atteindre les objectifs de notre programme,  et des résultats il y en eut : 72% des strasbourgeois , à la
veille des élections municipales jugeaient positif le bilan du « tandem » !
Strasbourg est-elle devenue une ville de gauche tout simplement ?
Puis Robert Grossmann rappela la métamorphose de la campagne de la droite entre le premier et le second tour de l’élection de 2008 : « au premier tour nous étions deux en photo sur les affiches, il y avait toujours deux pupitres sur les estrades de nos réunions et avant le second tour ma photo avait disparu des affiches , on ne m’invitait plus aux réunions, sur les estrades il n’y avait plus qu’un seul pupitre ! »

Debat Grossmann Vial Brumath 21-04-10
Ce fut ensuite le tour des questions de l’assistance : pourquoi n’avez-vous pas plus communiqué sur vos réalisations ?  vos adversaires de gauche, sur chacun de vos projets ont créé des associations d’opposition : l’Aubette, la nouvelle ligne du Tram qui a valu quinze mois d’arrêt du chantier avec tous les inconvénients que cela a représenté pour les riverains, pour ne citer que ces actions là, et aujourd’hui certains présidents de ces associations sont
au conseil municipal, dans la majorité de gauche ! Sur ce point Robert Grossmann souligna la faiblesse de la présence de la droite strasbourgeoise dans le milieu associatif.
Quant au dossier de la SIG : « c’est l’illustration de la méthode Ries : la politique du Tango, un pas en avant, deux en arrière » comme il le rappela dans le journal du lundi suivant.

En conclusion de cette soirée, Eric Vial nous donne la définition du mot réputation par Robert Grossmann :   « la réputation, c’est la somme des malentendus qui se capitalisent sur un seul nom ».

Robert Grossmann, à découvrir plus amplement dans ce dernier livre, mais aussi dans le précédent  « l’Appel du Gaullisme » dans lequel il raconte notamment avec émotion sa rencontre en tête à tête avec le Général De Gaulle.

Merci Robert Grossmann pour cette rencontre sincère et conviviale, et à bientôt.

Jean-François MAIRE
Membre du Comité de la 9ème Circonscription

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :