Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Fabienne Keller sur Public SenatLes Echos de ce jour nous annoncent une refonte du réseau de TGV, et la réduction des dessertes entre Strasbourg et Lille, Bordeaux et Nantes.

Je veux dire ma colère à la lecture de cet article.

  • Ce n’est pas une méthode acceptable : la construction de la ligne TGV a été financée largement par les collectivités. Une refonte des dessertes, qui figurent dans la déclaration d’utilité publique, n’est pas acceptable sans une concertation approfondie avec les Régions et les métropoles concernées.
  • Les dessertes entre les Régions ont démarré doucement, mais se développent régulièrement : c’est une des richesses du réseau TGV. La conception du Grand Paris s’appuie d’ailleurs largement sur cette idée de gares permettant des dessertes de la grande couronne de Paris et facilitant les liaisons province / province, déchargeant le « nœud ferroviaire » parisien.
  • L‘argument des tarifs des sillons est irrecevable. Les investissements sont financés largement par les contribuables alsaciens, leur utilité doit tenir compte de cet investissement initial considérable. La tarification, qui résulte certes de calculs qui ont leur logique financière, ne doit pas devenir un prétexte à la réduction du nombre de trains. Le train est d’ailleurs la manière la plus écologique de se déplacer.
  • Enfin la SNCF se plaint de perdre des clients. Cela renvoie à la question de la tarification. Il est temps de changer l’image et aussi la réalité tarifaire du TGV : des tarifs excessifs en particulier en fin de semaine et en heure de pointe ont découragé des utilisateurs privilégiés tels les étudiants ou les personnes travaillant régulièrement entre deux villes.

J’ai appelé le Président de la SNCF pour lui dire que cette orientation était tout à fait inacceptable pour l’Alsace.

Je propose que l’association TGV Est se saisisse en urgence de ce sujet lors de sa prochaine réunion. Lieu de relations régulières entre les collectivités qui financent le TGV et la SNCF (ainsi qu’avec les autres partenaires comme l’Etat et RFF), elle peut exercer un lobbying actif pour nos dessertes ferroviaires

Fabienne Keller
Sénatrice du Bas-Rhin
http://www.fabiennekeller.fr/

***************************************************************************************************************

Supression de lignes TGV : mes interventions sur Public Sénat et France 3

Mes interventions sur Public Sénat et France 3 pour réagir à l’information filtrée par le Journal les Echos selon laquelle la SNCF s’apprêterait à supprimer certaines lignes TGV non rentables.

Lire l’article complet »

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :