Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Philippe RICHERT a été élu par les militants alsaciens de l’UMP avec 84 % des voix.

Le Mouvement populaire a donné la parole à ses militants en organisant des primaires pour la désignation des chefs de file pour les élections régionales de 2010. Ce vote électronique a été réalisé entre le samedi 17 octobre 2009 à 8h00 et le dimanche 25 octobre 2009 à 15h00.

Philippe RICHERT

Résultats ALSACE :
Bas-Rhin : M. Philippe RICHERT  738 voix
Haut-Rhin : M. Philippe RICHERT 607 voix
Total Alsace : M. Philippe RICHERT 1345 voix (84% des votants)
Blanc 241

Participation : 1586 votants (40,21% des inscrits ) / Inscrits : 3944

5 Comments for this entry

  • Claude-Victor

    Félicitations !
    Le débat sur la réforme des collectivités va battre son plein.
    Il me semble utile d’ouvrir le débat en intégrant des propositions d’idées concrètes.
    Exemples :
    Favoriser le mécénat pour la culture
    Valider un projet d’habitat social rentable pour répondre à une volonté de progrès.
    L’Alsace devrait se démarquer par des réalisations de progrès.

    Claude-Victor

  • Michel WEBER

    Monsieur le Sénateur Richert, bonjour,
    par ce simple mail, je me propose de rejoindre votre liste pour les prochaines élections régionales, si vous m’acceptez bien sûr.
    Je pourrai mettre mes compétences au service de la région.
    Outre ma fonction d’adjoint au Maire de Niederhausbergen, j’assume les fonctions de Directeur commercial et Responsable qualité au centre de congrès du Bischenberg.
    Bien à vous.
    Michel Weber
    12 rue du Fort Foch – 67207 NIEDERHAUSBERGEN – GSM: +33 685 131 452

  • mireille cabirol maire de Biblisheim

    bonjour Philippe,

    j’ai vu ta liste je déplore qu’il n’y a pas de candidate pour le nord alsace !
    je suis absente le jour de ta réunion – mais je fais toujours partie de la famille
    respectueuses salutations
    mireille cabirol

  • GARLATTI

    ELECTIONS REGIONALES 14 et 21 MARS 2010

    Demande d’intervention de la part de Monsieur Philippe RICHERT candidats aux élections régionales de toutes les listes régionales, et Députés et Sénateurs de notre Pays!

    LE PLUS LONG CONFLIT SOCIAL DE GENERALI
    A BESOIN DE VOUS POUR SE TERMINER

    En effet le 5 janvier 2007 – 239 conseillers commerciaux et inspecteurs répartis sur toute la France, dont votre département et vos cantons, étaient abusivement licenciés par une entreprise qui, pourtant, n’existait plus officiellement depuis le 29 décembre 2006 !

    Pire, en 2006, nous avons assisté à de véritables simulacres de négociations salariales dénoncés par F.O. et l’UNSA, qui viennent d’être rejointes par la CGT dénonçant sa signature de cet accord qui est PERDANT pour les salariés, PERDANT pour la clientèle et GAGNANT pour la Société d’Assurances !

    Encore pire, la moitié environ des salariés qui, ayant « accepté » la nouvelle rémunération revolving, ont souffert de franchises mensuelles allant jusqu’à 600 €, ont été licenciés ou ont démissionné (500 à 600 personnes depuis 2007) !

    GENERALI pendant ce temps annonce des bénéfices nets en hausse de plus de 20% et des milliards d’Euros !Au mépris du développement de l’entreprise, la totalité de ses résultats sont reversés sous forme de dividendes aux actionnaires Italiens.
    GENERALI joue la montre, renvoyant en Appel et en Cassation les très nombreux jugements des Prud’hommes qui lui sont défavorables, au lieu de trouver un terrain d’entente pour que les licenciés puissent reconquérir une vie professionnelle et sociale digne le plus rapidement possible !
    GENERALI, fait tout pour retarder en 2014 ou 2015 les indemnisations dues aux licenciés !
    GENERALI communique sur le thème GENERATION RESPONSABLE et DEVELOPPEMENT DURABLE pour mieux masquer la réalité de ses faits et gestes à l’interne et à l’externe !
    GENERALI, peut-elle avoir une seule once d’acte responsable lorsqu’elle envoie sur le tapis les meilleurs de ces commerciaux, sans les indemniser sur la clause de non concurrence, en organisant un Plan social de misère, en ne respectant pas ses engagements sur les demandes de reconversions au titre de la formation et de la création, et en offrant des emplois bidons à l’interne ?

    Toutes les régions de France, tous les départements sont touchés par ces licenciements et le comportement de cette société d’Assurances. Son seul axe de développement consiste désormais à mettre en œuvre des plateformes téléphoniques couplées à des campagnes internet afin de minimiser au maximum des frais de personnel.

    Les actions aux Prud’hommes permettent d’ouvrir des négociations à tout instant, c’est dans ce sens que nous vous demandons d’intervenir auprès de la direction de GENERALI et du Ministère de l’Emploi avant le 1er tour des élections régionales, tout en signalant votre intervention à notre Comité !
    Voici leurs coordonnées :

    Mr Claude TENDIL P.D.G. de GENERALI- 7 boulevard HAUSMANN – 75 009PARIS
    Mr Laurent WAUQUIEZ Secrétaire d’Etat à l’Emploi – Ministère de l’Economie de l’Industrie et de l’Emploi – 139 rue de BERCY – Télédoc 144 – 75572 PARIS cedex12

    Pour le Comité d’Animation et d’Action des licenciés de GENERALI
    Coordination des réponses à : patrick.garlatti@wanadoo.fr

    Vous pouvez écrire aussi à notre avocat : Maître Denis DELCOURT POUDENX
    11 rue du Portalis – 75 008 PARIS – d@ddp-avocats.com

    Dans la mesure ou vous acceptez d’intervenir pour l’ouverture de ces négociations nous vous en serons vraiment reconnaissant, et communiquerons vos interventions sur notre BLOG : http://lesanciensdegpa.skyrock.com

  • Jean-Micehl FETSCH

    Cher Philippe,

    Tu sais que tu as mon entier soutien ainsi que de celui de tous mes proches, et il y en a, tu as du t’en apercevoir lors de la toute dernière inauguration du 30 janvier.
    Je veux tout simplement te dire ici, que je ne peux assister à la réunion de Seltz (car conseil municipal à la même heure) et qu’il se peut que je sois absent à celle de Seebach (je dois me rendre à Kassel en Allemagne) pour visiter et rencontrer les patrons d’une entreprise qui s’installera probablement dans le port de Lauterbourg. (250 salariés dont une centaine de femmes). N’empêche que beaucoups de mes collègues élus lauterbourgeois seront présents.
    Sinon, cette élection il faut la gagner. Du côté de Lauterbourg nous ferons tout ce qui est en nos moyens.
    Je souhaite que tu réussisses. Tu réussiras.
    Un ami,
    Jean-Michel Fetsch.

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :