TAXE CARBONE – Ségolène Royal : du développement durable aux convictions jetables

Fabienne KELLERJ’ai appris avec stupéfaction la prise de position de Ségolène Royal contre la taxe carbone et le ralliement de nombreux membres du PS.

Je regrette que les convictions écologistes des leaders socialistes soient constamment polluées par leurs ambitions personnelles.

Surfer sur les inquiétudes liées à la taxe carbone est parfaitement irresponsable. Aujourd’hui, avec la crise économique et écologique, nous devons au contraire saisir l’opportunité de faire évoluer notre modèle économique afin qu’il puisse réellement devenir durable.

Certaines inquiétudes sont légitimes :

la taxe carbone menacerait le pouvoir d’achat des ménages les plus fragiles et ceux qui n’ont pas d’autres choix que de prendre leur voiture ? Le chèque vert y répondra. Travaillons ensemble sur ses modalités !

les Français ont le sentiment qu’on leur impose une taxe de plus ? La transparence devra être totale. L’intégralité des recettes devra être affectée au financement de politiques environnementales.

Aujourd’hui, et c’est heureux, une nouvelle alliance se dessine. C’est un pont écologique qui relie désormais l’UMP et les Verts… Et il passe bien au-dessus du marais socialiste des postures politiciennes.


Fabienne KELLER

Sénatrice UMP, Présidente du groupe de travail sur la fiscalité verte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :