Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

JUMP67

Communiqué de presse

Les Jeunes PoPulaires du Bas-Rhin tiennent à dénoncer avec la plus grande fermeté les violences invraisemblables qui émaillent le sommet de l’OTAN qui se tient à Strasbourg : aucun évènement, fût il aussi important que celui-ci, aucune conviction politique, quelle qu’elle soit, aucun message, fût il selon certains pacifiste, ne saurait justifier de tels agissements.

Locaux d’entreprises privées, infrastructures publiques, mobilier urbain, lieux de culte : il n’y a aucune limite à la folie de certains manifestants et il est d’autant plus choquant de voir des responsables politiques, pour certains élus de la République (élus de la majorité municipale), non seulement s’associer à une telle manifestation mais même, pour certains d’entre eux comme Olivier Besancenot, parvenir à trouver des justifications à la férocité avec laquelle se comporte une partie du mouvement anti-OTAN

Rejeter certaines convictions ou ne pas croire en la nécessité d’une organisation telle que l’OTAN est tout à fait admissible dans une démocratie. S’exprimer en mettant une ville à sac en est à l’opposé et relève d’un injustifiable scandale !

Aujourd’hui, nos pensées vont aux Strasbourgeois, qui depuis trois jours et dans les prochaines semaines, vont subir les conséquences, en termes de coût et de gêne quotidienne, de l’expression de l’idéologie de certains, mais aussi aux commerçants et aux salariés qui ont perdus leur outil de travail, et surtout aux forces de l’ordre qui, des deux côtés du Rhin, font preuve d’un courage et d’un sang-froid admirable ! Espérons que la raison finira par l’emporter, même si pour une partie de la ville, il est déjà trop tard…

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :