Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin

Jean-Emmanuel ROBERTCe qui se passe depuis ce matin à Strasbourg, dans le quartier du port du Rhin, au centre-ville ou à la Meinau est tout simplement inacceptable et jamais vu à Strasbourg depuis la Libération !

Cet après-midi, en étant aux coté des habitants du port du Rhin, j’ai appris que de nombreux élus de la majorité municipale et leurs amis avaient préféré gonfler le cortège des manifestants/casseurs plutôt que d’être aux cotés de la population.

Je condamne fermement tous ces comportements extrémistes et la caution morale qui leur est apportée par certains élus socialistes/verts municipaux et départementaux
Je n’oublie pas que le village des Anti-OTAN d’où tous ces évènements dramatiques sont partis, est cogéré par le porte-parole Strasbourgeois des Verts mais aussi directeur d’un centre socioculturel, Manuel Santiago.

Ce n’est pas la place des élus d’être aux cotés des casseurs, ce n’est pas le rôle des élus de soutenir ces comportements anti-démocratiques. Le rôle des élus de la République était d’être aux cotés des plus fragiles, aux cotés des Strasbourgeois !

Quand on se réclame militant de la paix, on donne l’exemple !
Quand on milite pour la paix, on n’embrase pas des quartiers entiers de la ville !
Quand on milite pour la paix, on ne s’en prend pas à des lieux de culte !

Quand on milite pour la paix, on respecte son prochain, ses convictions philosophiques, politiques et religieuses.

Jean-Emmanuel ROBERT
Conseiller Municipal de Strasbourg
Délégué de la 1ère Circonscription

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :