Site officiel de la Fédération des Républicains du Bas-Rhin
Les 2 000 cadres de l’UMP, réunis en Conseil national samedi 24 janvier à Paris, ont désigné une nouvelle équipe dirigeante rassemblant toutes les sensibilités de la majorité autour de Xavier Bertrand, nouveau secrétaire général de l’UMP. Le renouvellement, le rassemblement et la diversité ont été au coeur des débats de cette journée.La vidéo

Xavier BERTRAND

Xavier Bertrand élu à l’unanimité

Une nouvelle équipe dirigeante a été élue autour d’un secrétariat général et d’une vice-présidence du Conseil national.

Au bureau du Conseil national, ont été élus aux côtés de Jean-Pierre Raffarin, premier vice-président reconduit avec 93% de voix, trois vice-présidents : Brice Hortefeux, Jean-Louis Borloo, Michèle Alliot-Marie.
Le premier vice-président du Conseil national : Jean-Pierre Raffarin
Les vice-présidents du Conseil national

Le Bureau politique a élu à l’unanimité Xavier Bertrand secrétaire général de l’UMP, qui sera entouré de quatre adjoints : Eric Besson, Marc-Philippe Daubresse, Nathalie Kosciusko-Morizet et Axel Poniatowski.
Le secrétaire général : Xavier Bertrand
Les secrétaires généraux adjoints

Le bureau politique a également désigné 16 conseillers politiques, parmi lesquels Fabienne KELLER, Senatrice du Bas-Rhin.

f_keller

« Xavier Bertrand a souhaité étoffer la direction de l’UMP en s’entourant d’une équipe de conseillers politiques qui travailleront chacun sur des thèmes en particulier », explique l’ancienne maire UMP de Strasbourg, qui représente la sensibilité centriste dans la liste.

Un Mouvement populaire

Dans son discours, Xavier Bertrand a affirmé qu’ « il est temps d’engager la rupture pour faire de l’UMP le grand mouvement populaire que les Français attendent » et qui « doit être utile à 100 % à tous les Français ».
Il a fixé l’objectif d’atteindre en 2012 les 500 000 adhérents (contre 270 000 aujourd’hui).

L’UMP « doit donner une autre image de la politique », s’ouvrir « à toutes les bonnes idées » et refléter la diversité de la société, a déclaré Xavier Bertrand. Il s’est également engagé à encourager le débat : « Nous sommes sûrs de nos convictions, sûrs de nos valeurs, nous n’avons pas peur de la confrontation ».

LE MOUVEMENT POPULAIREPreuve de cette volonté de changement et de modernisation : un nouveau logo, dévoilé au cours du Conseil national.

Le nouveau Secrétaire général a également promis de déplacer le siège de l’UMP vers «un lieu plus populaire» et de doter le mouvement ‘un nouvel outil internet pour « fédérer et faire débattre les communautés ».

L’UMP en ordre de marche pour les européennes

Comme l’a souligné le président de la République qui estime que le parti se doit « d’envoyer les meilleurs » au Parlement de Strasbourg, ce scrutin est un « rendez-vous essentiel ».

C’est pourquoi l’UMP s’est déjà mise en ordre de marche et a dévoilé les noms de ses têtes de listes aux élections européennes.

Il s’agit de :

Michel BARNIER (Ile-de-France)
Joseph DAUL (Est)
Dominique RIQUET (Nord-Ouest)
Dominique BAUDIS (Sud-ouest)
Françoise GROSSETETE (Sud-est)
Jean Pierre AUDY (Centre)
Christophe BECHU (Ouest)
Margie SUDRE (Outre – Mer / Océan Indien)
Maurice PONGA (Outre – Mer / Pacifique)
Marie-Luce PENCHARD (Outre–mer / Atlantique)

Dans son discours, le chef de l’Etat a dressé bilan de la Présidence française de l’Union européenne : « Nous avons montré que l’Europe pouvait changer, protéger, agir. Il faut que vous continuiez à exiger que l’Europe change. »

* * *

En savoir plus :

Le Conseil national en vidéo : cliquer ici

Les discours:

Nicolas Sarkozy , président de la République

François Fillon, premier Ministre

Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP

Jean-Pierre Raffarin, premier vice-président du Conseil national de l’UMP

Brice Hortefeux, vice-président du Conseil national de l’UMP

Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche et tête de liste UMP pour les élections européennes.

Répondre

*

%d blogueurs aiment cette page :